« Minutes de la création… la fatalité de l’archive? »

Isabelle Barberis souhaite présenter l’ouvrage “Archives vivantes”, tiré d’un colloque sur l’archivage du spectacle.

« L’art performance a contribuer à repenser la place de l’archive et de la trace en la situant au centre, et non plus à la périphérie, du processus de création. Cette relocalisation s’accompagne d’une redéfinition temporelle du lien entre oeuvre et archive: l’oeuvre, désormais très souvent, anticipe l’archive. »

Biographie
Isabelle Barberis est maître de conférence à l’Université Paris Diderot (Cérilac) et chercheur associé au CNRS (UMR ACTE 8218). Elle s’intéresse au rapport entre théâtre et archives de deux manières :

  • Pourquoi les gens de théatre et les artistes sont-ils passionnés par la réutilisation d’archive ? Comment les incluent-ils dans leurs spectacles ? On parle de “performance d’une archive vivante”.
  • Les archives, mémoire du spectacle vivant
Posted in SPEL2014.